" En passant "

Voyages, Défi, Humour !

Vous n’y échapperez pas…

Dimanche on vote: ah ah elle est bonne celle-là…Tu l’ignorais ou tu le fais exprès…

La revue de presse choisie par EvaJoe au travers des caricaturistes;

Ne criez pas si vous n’aimez pas mes photos  je met comme j’aime…Rire!!

Je prends le parti d’en rire même si je sais que les élections sont fort importantes.

D’abord les candidats

Ensuite présentation de chacun d’eux , ce qu’ils ont à dire, ce que nous leur faisons dire, ce que notre animosité leur font dire quand à ce que vous en pensez, je ne vous demanderais jamais votre vote, si vous me le dîtes ce sera à vos risques et périls…Hum….

Clin d’œil à une amie qui se reconnaîtra…

Assez lino!Ont-ils consommés?

Y être six fois ne permet pas de multiplier le nombre par six…

Quand au sondage en avez vous reçu? Moi deux fois mais je n’y ai pas répondu…Je vous en explique la raison, on vous appâte avec 500€ que vous allez gagner si vous acceptez de voter pour l’un ou l’autre. Je n’ai nullement envie de répondre à ce genre de sondage, il en existe sûrement d’autres, avant c’était au téléphone, en 2012 pour le second tour j’ai été sondé..A voir si pour le second tour on gagne à être connu ou si on nous propose de doubler la mise…

Quand à l’abstention n’oubliez pas que les effets secondaires durent 5 ans…

Merci pour ces caricatures à  Miss ici

Aimer/détester

Pour le jeu de Renée du 25 mars voici ma participation

J’ai aimé voir  Mélanie atteinte de trisomie 21 pouvoir réaliser son rêve et devenir présentatrice météo le temps d’une journée ce 14 mars sur France 2.

Pour la petite histoire, Mélanie sur Facebook avait posté le 27 février où elle  se donnait le challenge de récolter un minimum de 100 000 j’aime pour se donner la chance de réaliser son rêve: être présentatrice météo. Elle se donnait jusqu’au 27 mars pour atteindre son objectif mais à sa plus grande surprise, elle l’a atteint en seulement quelques jours.

La chaîne publique a effectivement invité la jeune fille, ambassadrice de l’UNAPEI (fédération française regroupant 500 associations de représentation et de défense des intérêts des personnes handicapées mentales), à venir nous annoncer la pluie et le beau temps.

Vendredi dernier, Mélanie Segard découvrait déjà l’envers du décor en se préparant à travers quelques répétitions devant un fond vert avec l’aide de Nathalie Rihouet, l’une des présentatrices de la chaîne. Pour l’aider, cette dernière lui montre des pictogrammes pour lui faciliter la tâche : « Mélanie ne sait ni lire ni écrire. L’objectif est qu’elle se sente intégrée. C’était une évidence de répondre à son appel sur France 2 qui met en avant la diversité et les personnes en situation de handicap à travers ses fictions, les Jeux Paralympiques, le Téléthon » explique-t-elle auprès du Parisien.

J’ai tellement détesté de choses que je ne puis toutes les nommer, je ne parlerais que de ce qui m’a choqué et que j’ai forcément détesté.

Samedi dernier j’ai détesté savoir que ma soeur et mon beau-frère était confiné dans un des salons d’Orly vu qu’au même moment on entendait sur les radios qu’un dingue tenait en otage tous les passagers, personnels de l’aéroport et qu’il avait attaqué une patrouille de l’Armée de l’air en luttant avec une aviatrice pour lui prendre son arme.

Détesté ne rien savoir pendant de longues minutes qui m’ont paru une éternité, ne rien savoir les concernant. C’est à ce moment-là que je me suis dit, voilà on y est en plein dedans c’est notre famille qui tremble. Cela n’arrive pas qu’aux autres.

Mais j’ai aimé que cela se termine bien pour les miens et pour tous les autres. 

 

 

Aimer/ Détester

Pour le mois de février pour répondre au jeu de Renée



Je vais zapper

Ce que j’ai détesté


Il y en a tant et tant que je n’ai pas le temps de vous le dire…

Sauf que je déteste la déforestation comme il est souligné dans l’article où je vous invite à aller pour voir ce que j’ai aimé…Et surtout ce qu’ils font, quelles aides ils apportent…



J’ai aimé

Recevoir

Et boire

Ce café

Le déguster


Voici :

Embarquement immédiat pour la Tanzanie

Ce n’est pas un voyage pour touristes,

Même si c’est le pays  des 1000 merveilles

c’est le départ pour aller à la rencontre

Des petits exploitants

Pour avoir  ce délicieux café

Dans ma tasse.

Je suis chez un torréfacteur responsable

Engagé et solidaire

J’ai autant aimé son café que j’ai aimé sa manière de travailler.

Si cela vous intéresse c’est ICI….



Et, si le cœur vous en dit achetez-le


Deuxième chat-pitre (miaouuuuuuuuuuu)

Un jeu proposé par CLARA

 

Avoir un chat dans la gorge c’ est être enroué….

 

Drôle d’image, quand même !
Comment le fait d’être enroué a-t-il pu être comparé au fait d’avoir un félin dans la gorge, pauvre bête forcément paniquée, griffant et mordant pour s’échapper de ce lieu étroit et inhospitalier ?

 

Je ne vous raconterais pas pourquoi on a dit ça car c’est un peu glauque, c’est une erreur de prononciation  entre matou (le chat) et maton l(e lait caillé), nom donné aux grumeaux…Le reste je vous le laisse lire en allant là

Détesté/ Aimé janvier 2017

En ce samedi 28 janvier je participe au jeu de Renée sur 

 

Jusqu’à hier je n’aurais rien mis concernant ce que j’avais détesté, tant il y en avait…Mais c’était des choses connues de tout le monde, de la vie courante, de ce que ‘on entend à la télévision et qui se passe ici ou ailleurs. Hier je suis allée manger en compagnie d’amis avec un Monsieur qui si je ne le connaissais pas au début de la soirée, je le connais désormais au travers de ce qu’il nous a partagé. Alors qu’est-ce qu’une soirée entre amis a pu me faire détester?

J’ai détesté entendre que des êtres humains infligent la torture à d’autres êtres humains simplement parce qu’ils ne pensent pas comme eux. La torture j’ai toujours détesté, mais là j’étais en face de lui et je l’écoutais nous raconter son périple… Je n’ai même pas de mots pour dire ce que j’ai ressentis, si mon mari a pu parler après, moi j’en étais incapable…Détesté voir les larmes dans les yeux d’un homme de 41 ans. Je ne peux vous en dire plus, mais hier je me suis trouvée face à ce que nous ne connaissons pas en France. Et j’ai aussi détesté que parce que l’on n’est pas de ce pays on peut vous ballotter de ci de là avec des ordres et des contre ordres sous prétexte d’une hiérarchie ou d’un papier qui n’est pas signé voire même parce qu’une personne l’a décidé sans même en connaître les conséquences. Car arriver dans un pays par un froid chiffrant les moins douze alors que l’on arrive d’un pays chaud ou les armes sont les seules paroles que l’on offre aux manifestants…C’est détestable…Et on appelle notre pays la terre des droits de l’homme, terre d’asile.C’est ça l’asile…J’en suis écœurée.

Mais heureusement que la vie n’est pas faîtes que d’horreur, j’ai aimé commencer l’année chez ma petite soeur des mots, que beaucoup de mes lecteurs connaissent, mon amie Sabine. Nous lui avons fait la surprise et elle nous en a fait un bouquet d’amour. Alors oui la vie est belle quand on la vit chez nous, malgré ce que j’en dis plus haut, nous sommes tout de même un pays où la Démocratie a j’espère encore  un bel avenir même si parfois j’ai des doutes.

 

 

 

Langue de bois…

C’est juste à apprendre par cœur, Hi hi!! Ensuite c’est facile…

Véridique!

 

Ce matin en allant faire mes courses j’ai vu une chose incroyable dans mon supermarché. Une dame d’un âge certain voire d’un certain âge était dans la droguerie et plus précisément devant l’étal du Sopalin. Je ne l’aurais pas remarqué si je n’avais pas été intrigué par son manège quelque peu inhabituel.

 

Elle avait ouvert un paquet et en avait sorti un rouleau, ici rien de bien méchant, possible qu’elle voulait en acheter qu’un seul rouleau et que le magasin le lui permettait, alors que je passais à sa hauteur je l’ai vu dérouler le paquet, décoller la première feuille, la glisser dans sa poche, prendre la seconde et se moucher. Puis, comme si de rien n’était elle a remis  le tout en rayon, elle s’est éloignée pour se porter à hauteur des petites chamoisines qui nettoient tout sans frotter…Rire! Et là la stupéfaction est à son comble, Madame va tranquillement s’essuyer ses petites mains salis par sa m….

 

Et, la brave dame a continué  son petit bonhomme de chemin. Sans accuser personne, mais en ces temps de grippe je l’ai tout de même signalé à la vendeuse, qui était autant outrée que dégoûtée…J’ai juste signalé la saleté, j’ai eu la courtoisie de ne pas signaler la personne indélicate, quoique je me demande si …Qu’auriez-vous fait à ma place?

Car, si le rayon est sale , mal entretenu c’est la porte, alors autant savoir ce qui se passe plutôt que de mettre les mains dans la m…

Je me demande si elle le fait souvent… En tous les cas mon mari et moi nous nous sommes demandé ce qui pouvait bien se passer dans les grandes surfaces… Non n’imaginez même pas ce que je pense….Hi hi.

 

1er chat-Pitre : miaou…

Chez Clara le mois de janvier est sur le chat dans son jeu des:

Je vais m’amuser à les commenter sur plusieurs jours. Elles en valent la peine, chacune est différente mais toutes emploient le mot CHAT!

Chat alors…

Aujourd’hui : Quand le chat n’est pas là les souris dansent

Je me souviens d’une année alors que j’allais avoir 13 ans, notre professeur s’était absenté pour quelques minutes, qui au fil du temps s’était pas mal prolongé. Si au départ, enfants studieuses de cette époque nous n’avions pas entendu une mouche volée, au fil du temps qui s’écoulait inexorablement nous avions tout d’abord relevé la tête, puis chuchoté à notre voisine, puis s’enhardissant nous nous étions levé, pour finalement chahuté. Ah quand le chat n’est pas là les souris dansent.

Je vais vous dire quelle punition le chat nous avait infligé, écrire 100 lignes :  » Quand le professeur n’est pas là les élèves restent sage et ne font pas comme les souris qui, lorsque le chat n’est pas là, dansent… »

A méditer !

C’était tellement long  que les petites souris s’en sont souvenus toute leur vie, la preuve je vous en parle plus de 50 ans après.

Chat ne m’étonne pas…

A suivre….

Humour: Le grand bêtisier des pharmacies…

Ce que vous allez lire ce sont des conversations véridiques de patients :

  •  » Surtout marquez-moi bien la posologie sur la boîte, car je ne sais pas lire. »
  •  » Mon mari prend une quantité gastronomique de médicaments. »
  •  » Vous verrez Madame un jour on se réveillera mort dans notre lit. »
  •  » J’ai oublié ma carte végétale. »
  •  » J’ai un ongle de pieds incarcéré. »
  •  » Il fait tellement chaud dans votre pharmacie qu’on se croirait dans un zona. »

La pharmacienne:

  •  » A quelle caisse êtes-vous affiliée Madame?

La cliente:

  •  » A la caisse d’épargne. »

 

  •  » Depuis que j’ai la pré-ménopause j’ai des mensualités tous les deux mois. »
  •  » Mon fils est tombé de mobylette il a le bras pleins d’esquimaux. »
  •  » Je veux un remède de cheval pour aller plus facilement à la selle ».
  •  » Mon cousin a eu un accident de voiture en allant à l’horoscope de Poitiers. »
  •  » J’ai failli faire une conclusion intestinale. »
  •  » On m’a fait une hyposuccion. »
  •  » On m’a fait passer un ULM ».

 

Le client :

  •  » Donnez moi des médicaments pour euh… » L’Eisonhower de ma femme

Le pharmacien:

  •  » Attention ça commence comme ça! « 

 

 

Bonne lecture…

 

Le parti pris d’en rire

Extrait d’une chanson de Pierre Dax et  Francis Blanche

Le parti d’en rire

 

Sans parti pris nous avons pris le parti

De prend’ la tête d’un parti

Qui soit un peu comme un parti

Un parti placé au d’ssus des partis

En bref, un parti, oui

Qui puisse protéger la patrie

De tous les autres partis

Et ceci

Jusqu’à ce qu’une bonne aprtie

Soit partie

Et que l’autre partie

C’est parti

Ait compris

Qu’il faut être en partie

Répartis

Tous en seul parti

Notre parti

 

Nous avons placé nos idéaux

Bien plus haut

Que le plus haut

Des idéaux

Et nous f’rons de notre mieux

Cré vindieu de vindieu de vindieu

Pour c’ qui n’va pas aille encore mieux

Oui pour vivre heureux

Prenons l’parti d’en rire

Seules la joie et la gaieté peuvent nous sauver du pire

La franche gaieté

La saine gaieté

La bonne gaieté des familles

 

Ici ma version…

Et voilà mon nouveau blog est parti
Il a pris le parti
D’en rire et aussi
De vous emmenez en voyage
Sans parti pris
Sans cafouillage
Dans les contrées que j’aime
Pourquoi pas en poème?
Oui je prends le parti
De participer à vos défis!
De surfer sur l’humour
Avec quelques calembours
J’en oublie le parti de la politique
Même si j’ai mis une tête drolatique

Ici je prends le parti
Du rire et du défi
En jeu de mots
Sans aucun maux
Juste une balade
Au gré de mes envies
Zut j’en oublie la salade
C’est juste pour rimer
J’espère que vous allez aimer.

 

Parler de soi n'est pas facile

Aussi je n'en dirais pas plus

Découvrez-moi dans ce blog

En Passant!

Du confins de ma Bourgogne au littoral Atlantique, des brumes du Morvan au soleil de minuit, je vous emmène dans mes récits pour des voyages merveilleux.
barque jodaya
IM000610.JPG

 

Chez Renée !

Chez Clara

Nous ne pouvons pas nous passer de rire !

Inscrivez-vous pour suivre les thèmes